Bhoutan et festival de Paro
12 jours / 10 nuits
Retour à l'accueil      Retour au circuit
B = Petit-déjeuner, L = Déjeuner, D = Dîner

  • Jour 1 : départ Paris   

    Heure de décollage fonction de la date de départ et de la Cie aérienne choisie.


  • Jour 2 : Arrivée à Delhi -correspondance - arrivée à Paro (D)  

    Dîner inclus

     

    A votre arrivée à Delhi, changement d'appareil et de Cie. Embarquement à destination de Paro.

     

    Notre représentant local vous accueille à l'aéroport de Paro et procède au transfert vers votre hôtel.

     

    Rencontre avec votre guide francophone (ou anglophone si vous avez choisi cette option).

     

    Nuitée sur place.


  • Jour 3 : 5ème et dernier jour du festival de Paro - (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    Au cours de cette journée, nous assisterons aux diverses manifestations du festival et, en particulier, à la cérémonie du déroulement du grand thangka, le Tongrol,  (avant 04h00 du matin !) qui est offert pour quelques heures à la dévotion des bhoutanais, puis aux diverses danses apotropaiques exécutées par les moines dans l’enceinte du dzong de Paro.

     

    Le festival est non-stop, mais un petit déjeuner vous sera servi au restaurant en cours de matinée, à votre convenance.

    Même chose pour le déjeuner.

     

    Après le déjeuner, nous visitons les extérieurs du Ta dzong, ancienne tour de guet, puis le musée national en face. Il renferme une magnifique collection de masques, etc... et des informations sur la faune et la flore.

    La vue, superbe sur la vallée, l’est aussi sur l’arène du spectacle

     

    Une fois le final du festival achevé, visite du Dzong de Paro. Les dzong sont des forteresses où pouvoir séculier et religieux cohabitent (temples et services civils administratifs). Des scènes du film « Little Buddha » de Bertolucci ont été filmées ici.

     

    Nuitée à l'hôtel.

     


  • Jour 4 : Randonnée de 5 à 6h vers le monastère de Taksang - visite de Drukgyel Dzong et Kyichu lhakhang (B/ L/ D)   

    Pension complète

     

    Journée d’excursion à pied (*) vers le monastère de Taksang, surnommé le Refuge du Tigre, perché à plus de 3 000 m.

     

    C’est l’un des lieux de pèlerinage les plus vénérés dans le monde himalayen car Guru Rimpoche est censé y être arrivé au VIIe siècle, assis sur le dos d’une tigresse, pour méditer durant trois mois. Dénivelé estimé à 600m (départ à pied à 2500/ arrivée à 3100m).

     

    Avant d’escalader la falaise (800 marches), une première étape peut être franchie à dos de poneys (avec supplément), mais nous déconseillons cette forme de transport à cause des nombreux accidents survenus.

     

    Le monastère a brûlé en 1998, mais le gouvernement décida de le reconstruire d’après des documents d’archives, au prix d’efforts considérables. 

     

    Compter environ 5-6h aller-retour, pose déjeuner incluse à la tea-house lors de la descente.

     

    Cette "ascension" est accessible à toute personne en bonne condition physique, chacun montant à son rythme.

     

    En fin d'après-midi, nous visiterons les ruines de la forteresse défensive de Drukgyel. Par temps clair, nous pourrons apercevoir le Mont Chomolhari qui s’élève à 7 320 m d’altitude.

     

    S'il n'est pas trop tard, visite enfin de Kyichu lhakhang.

    L’intérieur du monastère, que je comparerais volontiers à une petite chapelle romane, intimiste, abrite de nombreuses statues du Bouddha de la compassion et une superbe statue d’Avalokiteshvara à mille mains et mille yeux.

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 5 : Paro - Punakha. Sur place visite de Chime lhakhang (petite randonnée) et de Punakha dzong (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    A deux heures de route de Paro, passage du col de Dochula à 3 100 m d’altitude, d’où l’on peut apercevoir les premiers sommets de la face Est de l’Himalaya et, si le temps est clair, le plus haut sommet du Bhoutan, le Gangar Punsum qui s’élève à 7 520 m.

     

    Les 108 chorten du col commémorent la victoire des bhoutanais sur des séparatistes indiens de l’Assam.

     

    Nous empruntons une très belle route de montagne vers Punakha, qui fut la capitale du Bhoutan jusqu’en 1955.

     

    Après déjeuner, petite randonnée vers Chime lhakhang, le monastère de la fertilité. Normal que les maisons

    arborent le symbole de la fertilité à travers des représentations très suggestives du sexe masculin.

    Les organes génitaux masculins symbolisent en effet la prospérité et la fertilité : les peindre sur les façades permet d’éloigner le « mauvais œil ».

     

    Le dzong de Punakha, construit en 1637, est ancré comme un navire à la confluence des  rivières Pho et Mo.  

     

    Parce qu’il est situé à basse altitude, le gouvernement se déplaçait chaque année en hiver de Thimphu à Punakha, jusqu’en 1954. Les moines du clergé central continuent eux de migrer et viennent passer les mois froids ici.

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 6 : Punakha - village de Nobding - Gantey gompa - Tongsa (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    La route vers Tongsa ou Trongsa est pittoresque, en particulier la section située dans la vallée de la Dang.

     

    Au village de Nobding, par temps dégagé, le panorama sur les contreforts de l’Himalaya est féérique… Ici chacun vaque à ses occupations.

     

    La montée au col de Phobjika, au milieu des rhododendrons multicolores (selon la saison) est superbe.

    A 3 000m d’altitude, les yaks sont rois.

    Le col ouvre la voie à la grande vallée agricole de Phobjika et au temple de Gangtey. 

     

    Gangtey est le plus grand monastère Nyingmapa du Bhoutan, la plus ancienne des traditions du bouddhisme tibétain.

     

     

    Au-delà du col de Pelela, le grand chorten Chendebji est de style népalais avec des yeux peints aux quatre points cardinaux.

     

    Depuis un observatoire, point de vue sur Tongsa, son dzong et sa tour de guet.

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 7 : Tongsa - visite du Dzong et du musée - route vers Jakar/ Bhumtang (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    Les origines du dzong de Trongsa, la plus grande forteresse du pays, remontent à 1647, mais il faut agrandi, transformé, réparé à plusieurs reprises, notamment après le tremblement de terre de 1897. Restauré avec l’aide de l’Autriche, il a été consacré en 2004.

     

    Comme dans les précédents, l’intérieur est un dédale de cours, coursives et corridors qui desservent 25 temples et les services administratifs du district. Au 19 ème siècle il était la capitale du Bhoutan.

     

    Le Ta dzong ou tour de guet a été transformé en musée avec une superbe collection de statues.

     

    29 km après Trongsa, la route franchit le col de Yutola à 3 300m d’altitude.

     

    Dans la vallée de Chemey parsemée de villages et de temples, on cultive blé, orge, pomme de terre et sarrazin…. Les femmes y pratiquent le tissage.

     

    Le col de Kikila est couvert de drapeaux multicolores. Le vent qui souffle caresse les formules sacrées qui y sont imprimées et les disperse dans l’espace, les transmettant aux dieux.

     

    Arrivée à Jakar et nuitée à l'hôtel.


  • Jour 8 : Jakar - randonnée des 3 monastères : Jambeey lhakhang, Khurje lhakhang, Tamshing ; visite du Dzong - route vers Tongsa (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    Ce deuxième jour au Bhoutan central est  très bucolique avec une longue balade à pied dans la campagne, ponctuée évidemment de monastères, comme toujours.

     

    Construit au 7ème siècle, Gampey lhakhang est le frère jumeau du temple Kichhe lhakang à Paro. 

    Il est dédié au bouddha Maitreya ou bouddha du Futur !

     

    Kurje lhakhang est l’un des sites les plus sacrés du Bhoutan car Guru Rimpoché y a médité et laissé l’empreinte de son corps sur un rocher.

    Les 3 temples qui le composent ont été construits en 1652, 1900 et  1990.

    Le grand cyprès à droite aurait poussé de la canne même du guru.

     

    Nous rencontrons quelques femmes qui tissent sur le pas de leur porte, traversons une rivière...

     

    La visite du monastère de Tamshing précède celle du dzong.

     

    Nous reprenons la route vers Tongsa.

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 9 : Tongsa - en route visite du village Rinchengang - point de vue sur les ruines du Dzong de Wanduephodrang - Punakha (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    Sur chemin du retour vers Punakha, nous visitons le seul village indien du Bhouthan, Rinchengang.

     

    De la main d'oeuvre indienne fut importée au 17ème siècle pour la construction de la forteresse. Ces Indiens ont été naturalisés au 19ème. Leurs maisons, agglutinées les unes aux autres, sont dans une configuration qui n’existe pas ailleurs au Bhoutan, où l’habitat est isolé.

     

    Point de vue sur les ruines de la forteresse de Wanduephodrang qui a brûlé en 2012.

     

    Nuitée à Punakha.

     


  • Jour 10 : Punakha - randonnée au-dessus des rizières vers Yuelley Namgyel chorten – Thimphu - visite du Dzong (B/ L/ D)  

    Pension complète

     

    Avant de quitter Punakha, visite du petit marché local...

     

    Nous nous dirigeons ensuite vers le point de départ d'une randonnée vers un chorten que fit construire la rène-mère (le précédent roi avait 4 femmes), pour protéger le pays.

     

    Nous nous élevons lentement, dans ce paysage rural idyllique, composé de cultures en terrasses, vers le Khansum Yuelley Namgyel Chorten.

     

    Route vers Thimphu. A l'entrée de la ville, le dzong de Simtoka contrôle depuis le 17ème tous les accès commerciaux de Timphu

    .

    Sitôt arrivés dans la capitale de quelques 100 000 habitants, nous allons assister à la cérémonie de descente des couleurs par les gardes du corps royaux au Tashichho Dzong.

     

    Le drapeau du Bhoutan représente les 5 éléments : le bleu, l’eau ; le jaune, la terre ; le vert, l’environnement, le blanc, l’espace et le rouge, le feu.

     

    Construit en 1772, mais rénové et consacré en 1969, le dzong s’ouvre au public au départ des fonctionnaires à 17h00.

    Juste en face, le parlement construit en 1985 et la résidence royale.

     

    La majesté de l’architecture, la beauté des proportions et la richesse de la décoration du dzong coupent le souffle. Ici sont installés les ministères, l’administration centrale, le bureau du roi et la salle d’audience royale.

    Le chef spirituel du Bhoutan qui passe l’hiver au dzong de Punakha, habite ici l’été avec ses 300 moines.

     

    Le monument s'illumine à la tombée de la nuit!

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 11 : Thimphu - visite de Memorial chorten, Kuensel phodang, Institut de médecine traditionnelle, Ecole des arts traditionnels, fabrique de papier - Paro (B/ L/ D))   

    Pension complète

     

    Tôt le matin, nous nous dirigeons vers le Memorial Chorten construit en 1974 selon la volonté du 3ème roi, mort brutalement en 1972.

     

    Les fidèles en font plusieurs fois le tour avant d’aller au travail ou dans la journée, mais les personnes plus âgées semblent tourner inlassablement autour.

     

    Sur les hauteurs, à Kuensel Phodang, un Bouddha Shakyamuni ou bouddha du Présent est en construction depuis 2009. Financé par un lama qui réside à Hong Kong, il domine désormais la capitale de sa stature en bronze haute de 51m. L’inauguration est prévue en 2016.

     

    Après l’Institut de médecine traditionnel et la Bibliothèque nationale, nous visitons l’école des arts traditionnels créée dans les années 80.

    400 jeunes y apprennent les techniques de la sculpture, couture, dessin et peinture.

    Autrefois réservée aux moines, la broderie est désormais exécutée aussi par de jeunes filles.

     

    Notre guide nous conduit ensuite dans une fabrique de papier traditionnel.

    Une plante, dite Daphné, est utilisée après rouissage, une macération qu’on lui fait subir dans une eau chaude pour faciliter la séparation de l’écorce filamenteuse d’avec la fibre. Le produit fini ou Deysho est utilisé entre autres pour l’écriture de textes religieux, mais aussi comme papier d’emballage à cause de sa solidité.

     

    Direction Paro.

     

    Nuitée à l'hôtel.


  • Jour 12 : Paro - vol vers Delhi puis Paris (B)  

    Petit déjeuner

     

    Selon l'horaire de votre vol, transfert à l'aéroport et vol vers Delhi.

     

    Correspondance pour Paris.