Ethiopie, les 'peuples premiers' de l'Omo
13 jours / 11 nuits
Retour à l'accueil      Retour au circuit
B = Petit-déjeuner, L = Déjeuner, D = Dîner

  • Jour 1: départ Paris vers Addis Abeba (Mardi conseillé pour les principaux marchés)  

    Jour de départ conseillé : le mardi pour la visite des principaux marchés

     

    (attention : si départ le mardi, pas de vol direct a priori avec Ethiopian Airlines pour le retour le dimanche soir ; nombreuses autres compagnies avec escale (s). Si l'arrivée à Addis a lieu dans la nuit, prévoir une nuit supplémentaire à l'arrivée à Addis. Non incluse).

     

    L'heure d'arrivée varie en fonction de la compagnie aérienne retenue : en soirée de J1, dans la nuit ou au matin...


  • Jour 2 : Arrivée à Addis Abeba - visite (L, D)  

    Déjeuner et dîner inclus


    Accueil par notre représentant local et transfert à l'hôtel.

     

    Visite de la ville : marché, musées national et ethnologique...

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 3 : Addis Abeba - Awassa (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Au-delà de Mojo, nous empruntons la vallée du Rift, gigantesque faille qui s'étend du Kilimandjaro à la Mer Rouge sur 9 500km avec des volcans actifs dans sa partie Nord comme le Dallol et l'Erta Alé.

     

    Plusieurs lacs jalonnent notre route : Koka, Ziway, Langano ; l'occasion est belle d'observer les marabouts grands nettoyeurs, les ibis, les élégants flamands et autres pélicans.

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 4 : Awassa - Yabelo (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Réveillés par les singes Colobes, nous nous dirigeons  dès l'aube vers le lac Awassa pour l'arrivée des pêcheurs qui rapportent poissons chats et perches du Nil : ambiance garantie et dégustation de poissons frits arrosés de jus de citron vert vivement recommandée.

     

    En route, certaines maisons décorées de l'ethnie Sidama méritent un arrêt photo, tout comme une plantation de khat choisie au hasard et dont un paysan sera peut-être heureux de nous parler : cette plante euphorisante tend à se substituer à la culture du café!

     

    Nuit à l'hôtel


  • Jour 5 : environs de Yabelo (B, L, D)  

    Pension complète

     

    La terre rouge et aride de la région de Yabelo est dominée d'immenses termitières. Nous consacrons la matinée à la visite du volcal El Soda où le peuple Borana s'approvisionne en sel pour les hommes et les animaux. Les plus courageux descendent au fond du cratère profond de 400m pour comprendre ce travail des forçats du sel (environ 2h-2h30 aller-retour) récolté par plongée en aphnée ; les autres visitent le village.

     

    L'après-midi, visite d'un village Borana où, avec un peu de chance, on nous prépare un curieux, mais délicieux café au lait et au beurre.

     

    Marché le samedi.

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 6 : Yabelo - Konso - Turmi (B, L, D)  

    Video personnelle - Ethnies Arboré, Hamer et Karo

     

    Pension complète

     

    Nous roulons vers la basse vallée de l'Omo au coeur de la nouvelle région baptisée "Nations, nationalités et peuples du Sud", un kaléïdoscope de populations aux caractéristiques culturelles marquées et entre lesquelles la cohabitation ne va pas toujours de soi.

     

    Le pays s'affaisse littéralement et nous nous retrouvons 1 000m plus bas!

     

    Notre première rencontre est avec l'ethnie Arboré, mais les Hamer ne sont jamais loin : femmes habillées de peau de vache et de parures, pasteurs fiers élégamment coiffés.

     

    Nuit au lodge.


  • Jour 7 : environs de Turmi (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Petit tour au marché où le peuple Hamer a l'habitude de se rendre chaque lundi.

     

    Nous nous dirigeons ensuite vers le village de Kolcho (ou similaire) chez l'ethnie Karo : un site d'une beauté saisissante sur une falaise dominant l'Omo, un peuple qui fait des peintures corporelles un art quotidien et affiche ainsi fièrement son identité. Le voir vaquer à ses occupations quotidiennes ne manque pas de nous interpeler sur le sens de notre voyage... 

     

    Nuit au lodge.


  • Jour 8 : Turmi - Jinka (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Arrêt si l'horaire le permet au marché de Dimeka (le mardi), puis route vers Jinka.

     

    Il est fréquent de rencontrer en chemin de jeunes Béna juchés sur leurs échasses à la recherche de quelques birrs!

     

    La piste est longue vers Jinka mais le peuple Mursi, aux célèbres plateaux labiaux, nous y attend.

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 9 : environs de Jinka (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Il faut environ 2h de piste pour entrer dans le parc national du Mago créé dès 1975 et enfin approcher quelques uns des 7 000 Mursi qui sont devenus malgré eux l'attraction prioncipale des voyages dans le sud éthiopien.

     

    De tradition nomade, pasteur éleveur et cueilleur de baies sauvages et de miel, l'ethnie est souvent confrontée à la disette. Réservés aux femmes de caste élevée, les plateaux labiaux déterminent, par leur diamètre, la valeur de la dot exigée pour la jeune fille.

     

    A Jinka, visite du petit musée ethnographique implanté sur la colline et retour à l'hôtel à pied, histoire de respirer la ville.

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 10 : Jinka - Konso (B, L, D)  

    Nous laissons progressivement derrière nous la basse vallée de l'Omo pour entrer en pays Konso. Jupes à volants des femmes, cultures en terrasses et habitat circulaire en terre sont caractéristiques. Sous la houlette d'un guide local, nous visitons l'un de leurs nombreux villages fortifiés où chaque maison a une cour avec ses dépendances, cuisine, grenier et étable notamment.

    Nuit à l'Ecolodge.


  • Jour 11 : Konso - Arba Minch (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Avant de remonter vers Arba Minch, nous visitons le musée français de Konso ouvert en 2009 : un hommage à l'ethnie Konso et une belle mise en scène des Wakas ou totems en bois sculptés érigés autrefois en souvenir de guerriers valeureux. Les pièces exposées ont été sauvées de la contrebande.

     

    Après notre installation à l'hôtel à Arba Minch, excursion au lac Chamo qui abrite d'importantes populations de crocodiles du Nil et  d'hippopotames, ainsi qu'une impressionnante colonie de pélicans. Belle fin d'après-midi sur le lac.

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 12 : environs d' Arba Minch (B, L, D)  

    Pension complète

     

    Les villages Dorzés, perchés à plus de 2 500m d'altitude, constituent un autre temps forts de ce voyage : leurs cases à oreilles d'éléphants hautes de 12m, rongées par les termites, rapetissent au fil des ans. Chaque famille cultive ici l'enset ou faux bananier pour fabriquer la galette de kodjo et plein d'autres choses. Les Dorzés sont aussi les meilleurs tisserands d'Ethiopie, en plus d'être d'habiles agriculteurs ; un métier réservé aux hommes.

     

    De retour à Arba Minch, nous insistons auprès de notre guide pour voir, à l'occasion du déjeuner, la préparation du plat national, l'injera et bien entendu y goûter. Cette grande galette est préparée à base céréales, généralement du tef, parfois du maïs.

     

    Nous consacrons la fin de l'après midi à la visite du parc de Néchisar qui abrite 300 espèces d'oiseaux et 88 espèces de mammifères dont quelques lions très discrets. Ici les scènes de ménage des babouins vert olive peuvent être aussi spectaculaires que chez les humains!

     

    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 13 : Arba Minch - Sodo - Addis Abeba (B, L, D) - transfert aéroport  

    Pension complète

     

    Départ matinal car la route est longue vers la capitale. Si le temps le permet nous faisons un arrêt en cours de route à Tiya, un  village célèbre pour son champ de stèles hautes de 2 à 5 m et classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Au pied des monolithes, un rectangle de pierre délimite l'emplacement des tombes d'où des squelettes ont été exhumés. Nous ne savons rien sur l'histoire de ces populations, mais le cimetière remonterait au 13 et 14 èmes siècles.

     

    Arrivée à Addis Abeba et transfert à l'hôtel pour day-use : mise à disposition de chambres d'hôtel pour douche avant le départ.

     

    Dîner d'adieu dans un restaurant traditionnel avec musique et danses.

     

    En fonction de la compagnie aérienne retenue et du vol, départ en fin de journée J 13 ou dans les premières heures de J 14.

    (Pas de vol direct avec Ethiopian airlines le dimanche soir si départ le mardi comme suggéré).

     

    Transfert à l'aéroport et fin de nos services.